La Main de Dieu T2 Promotion Gangsters

Les critiques BD
  • Védrines
  • Glénat ©

  • 1933. Etats-Unis. Barker et son gang braquent une banque. A la sortie, ils sont attendus par les flics. Ils se servent d’otages pour s’en sortir ! Pendant ce temps, John Edgar Hoover, directeur du Bureau of Investigation (FBI), dirige son service d’une main de fer. Il se débarrasse des agents corrompus et engage de nouvelles recrues selon ses critères : il lui faut des hommes grands, cultivés, forts, élégants, sportifs. Il trouve tout cela chez Melvin Purvis nommé à Oklahoma City. Clyde Tolson le séduit et il pense à lui pour le seconder et pour meubler sa vie privée… Ce deuxième tome est la démonstration de la façon dont Hoover s’y est pris pour créer son style et se retrouver l’un des hommes les plus puissants des Etats-Unis. Marc Védrines, scénariste, dessinateur, coloriste, montre comment Hoover s’est comporté dans l’affaire Lindbergh. Védrines se passionne pour la vie d’Hoover. Il montre ses défauts et ses bons ( !) côtés. Hoover met sur pied la police scientifique et l’entraînement des agents du FBI. C’est un homme ambitieux qui vire les éléments qui le gêne et qui tient des dossiers sur tous. Védrines laisse au lecteur le droit de juger Hoover car il se montre très objectif. Les dialogues sont percutants et le cliffhanger promet. Graphiquement, Védrines déçoit un peu.

    On attend avec impatience le dernier opus consacré à Nixon et Kennedy…

    ?>