La Porte au Ciel T2

Les critiques BD
  • Sicomoro Makyo
  • Dupuis Aire Libre ©

  • Manu, Anna et Julie ont fugué à la campagne évitant la violence familiale. Elles échappent à la police. Elles s’adaptent à la vie à la campagne. Elles rencontrent David qui vit seul depuis la disparition de sa fille, Aude, qui ressemble à Julie. Julie va chercher des fromages et disparaît mystérieusement. Pour Manu, c’est David le coupable. Elle se rend armée chez David pour lui faire cracher le morceau… Il aura fallu attendre six ans pour que les fans découvrent la fin palpitante de « La Porte au Ciel ». Makyo et Sicomoro nous livrent une conclusion à la hauteur. Makyo installe le suspense dans ce thriller fantastique symbolisé par la mystérieuse porte au ciel. Chaque personnage a joué un rôle dans la disparition de Julie. La résolution de l’énigme se fait petit à petit jusqu’à un final fort. Eugenio Sicomoro nous fait plaisir. Son crayonné, presque une esquisse, sert très bien le scénario de Makyo. Ses couleurs sont lumineuses. Le fantastique vire vers une fin réaliste.

    Un régal de suspense…

    ?>