La porte des Mondes – T 1- La muraille

Non classé
  • Ange & Guinebaud
  • Soleil ©

  • Une guerre qui dure depuis toujours met en conflit les peuples des félinéides contre les simiesques des gros singes.
    Les félinéides se disent être de la race supérieure et qu’il est de leur devoir de détruire la race inférieure que représente les simiesques. Quant aux humains, ils sont tolérés comme étant une race intermédiaire tant qu’ils prêtent main forte aux félinéides dans leur guerre.
    Katar est justement un humain mercenaire qui participe aux batailles afin de gagner de l’argent.
    C’est suite à l’un de ces combats saignants que Katar prend du repos dans l’auberge d’une ville. Mais son repos est rapidement troublé par l’arrivée en force de Sélina, une « sang-mêlé »moitié félinéide moitié humaine. Sélina est une voleuse professionnelle et c’est au cours d’un cambriolage chez un félinéide qu’elle entend une conversation qu’elle n’aurait pas dû. Elle se retrouve pourchassée dans toute la ville et elle entraîne avec elle Katar.

    Les auteurs Ange et Guinebaud ne manquent pas d’imagination.
    Des peuples qui se battent pour une raison qu’ils ignorent, des humains qui cherchent à se faire une place de survie entre deux batailles, des mondes souterrains inconnus, des intrigues de complots et de révolutions peuvent donner à penser que l’histoire est installée. Et bien non, car à la fin de l’album ou énorme surprise nous attend et relance dans une toute autre direction le scénario.
    Je n’en dis pas plus pour vous laisser le plaisir de lire cette BD.
    Les dessins et les couleurs sont dignes de la collection Soleil.

    tous droits réservés Soleil – Ange & Guinebaud – © Janvier 2006

    ?>