L’arroseur : la première bd adaptée à l’écran

Les dossiers BD

Tout commence par un album d’«Images Enfantines » édité chez Quantin en 1887.
L’album connut un énorme succès et reprenait la formule des images d’Epinal en utilisant pour les couleurs, non plus le grossier procédé du pochoir, mais de nouvelles techniques typographiques plus perfectionnées et en faisant appel à des artistes appréciés par un public cultivé.
Cette planche de l’« Arroseur » est historique : elle fournit aux frères Lumière l’idée du premier film comique jamais réalisé : « L’Arroseur arrosé ».
Ce film, d’une durée de projection d’une minute environ, figurait au programme de la première séance publique du Cinématographe, le 28 décembre 1895, au « Salon Indien » du Grand Café,14, boulevard des capucines. Ce fut un triomphe.
Le gag de l’arroseur aussi fit fortune. Les lances d’arrosage et les bouteilles d’eau de Seltz ont fait pendant longtemps les beaux jours du cinéma mut « tarte-à-la-crème », et au début du cinéma en relief, ces mêmes jets d’eau, dirigés sur le public cette fois, connurent une nouvelle fortune.

©Morris & Vankeer – Spirou1438- 1965

Acheter :