« Le copyright, c’est le Mal » : la preuve par Disney

Actualités

Des universitaires américains ont voulu démontrer les limites de la notion de droits d’auteur en utilisant des extraits des dessins animés de Walt Disney. Il aura fallu huit mois de travail à Eric Faden, professeur de cinéma à l’université de Bucknell, et à ses étudiants pour réaliser un documentaire de dix minutes consacré aux droits d’auteur. Sa particularité : tous les mots sont prononcés par des personnages des dessins animés de Walt Disney.

La vidéo est  disponible sur le site de l’université de Stanford.

Le film est intitulé A Fair(y) Use Tale, jeu de mots sur « fairy tale » (conte de fées) et le concept américain de « fair use », que l’on pourrait traduire par usage autorisé mais limité d’une oeuvre protégée.

Alternative au copyright

« L’idée était d’expliquer la notion américaine de droits d’auteur et du fair use tout en l’illustrant », explique Eric Faden, très critique envers le copyright américain. « Et comme Walt Disney Company défend particulièrement ses droits d’auteur, nous nous sommes dit qu’un film entièrement basé sur leurs oeuvres serait un bon test sur ce concept d’usage légal », s’amuse-t-il. 

Histoire de faire encore mieux passer le message, l’auteur a choisi de diffuser son oeuvre sous licence Creative Commons une alternative au copyright, qui tente de concilier droit d’auteur et une certaine liberté d’usage de l’oeuvre.

?>