Le Cosaques d’Hitler T2 Kolia

Les critiques BD
  • Neuray Lemaire
  • Casterman ©

  • Grande-Bretagne, été 1945. Démobilisé et de retour chez lui en Ecosse alors que la Seconde Guerre mondiale prend fin, Nicolas McDonald, neurasthénique, ne parvient pas à effacer le souvenir de Macha Krasnov, la belle Cosaque rencontrée en Autriche dans le camp de prisonniers de la Wehrmacht où il était officier. Tout indique que le jeune femme, déportée au goulag par les Russes, n’a pas survécu… Or Macha, bien que confrontée à des conditions de détention très dures dans le camp où on l’a affectée, est toujours vivante… La scénariste Valérie Lemaire conclut ici son fabuleux diptyque. Son intrigue s’appuie sur des faits historiques peu connus de la Seconde Guerre mondiale : la défection au profit de l’Allemagne nazie d’une partie des troupes cosaques et russes, irréductibles ennemis de Staline et du système soviétique. Mais, ils n’ont aucun sentiment belliqueux contre les alliés. Ici, Lemaire souligne la grande diversité des victimes du goulag, et notamment le sort qu’on y réservait aux femmes et aux enfants. Action, émotion et personnages accrocheurs sur fond d’Histoire contemporaine, un cocktail d’une grande efficacité. De son trait fluide, le dessinateur Olivier Neuray, qui renoue avec le décorum russe après « Nuit Blanche », trace des personnages très attachants. Il utilise l’informatique pour réaliser des plans vertigineux. Les décors brillent par leur richesse avec des encrages méticuleux.

    Un vrai régal à lire absolument…

    Acheter :

    Laisser un commentaire