Le jeu des Dames

Les critiques BD
  • françois Ayroles
  • Casterman ©

  • Un jeune homme dont on ne connaît que le nom Pino et encore ce n’est que le surnom que lui donne un homme fantaisiste n’est pas comme les autres.

    Pino n’est pas comme les autres, il sort du moule de la société. Tous ont des cheveux noirs, lui il est blond, les autres sont habillés en noir et portent la barbe, lui porte des vêtements de couleurs et reste imberbe. Voilà pour les différences physiques. Pour le reste, l’histoire tourne autour du mystère des femmes. Le mystère pour les hommes qui n’arrivent pas à comprendre comment peut fonctionner le cerveau féminin. Pino se fait embarqué dans de courtes rencontres au gré du hasard.

    Le problème avec cet album, c’est que l’on a aussi un peu de mal à comprendre ou à faire ressortir une logique dans l’histoire. Le style du dessin est intéressant mais cela ne rattrape pas la complication absurde du scénario. A force de vouloir percer la vérité sur les femmes en mettant en avant leurs complications on en arrive à se retrouver avec une chape d’incompréhension sur les pages de l’album.

    Est ce parce que je suis un homme ? Il faudrait peut être que ce soit une femme qui en parle.

    Pourtant, on ne peut pas mettre de côté le jeu des Dames. Même si à la deuxième lecture rien ne perce, on sent bien qu’une parole à l’amour, à la recherche de la compréhension est présente dans le scénario. L’auteur Ayroles réussit à s’approcher de la vérité en accentuant le mystère. Il fallait oser le faire.

    Acheter :

    Laisser un commentaire