Le Scorpion T11 La neuvième famille

Les critiques BD, Non classé
  • Marini Desberg
  • Dargaud ©

  • Le Hussard et Fenice sont auprès de Mejaï blessée. Le docteur lui annonce qu’elle est enceinte. Elle demande au Hussard de ne rien dire à Armando. Mais, ce dernier n’a aucune nouvelle du Scorpion. Armando est en train de réaliser ce qui lui arrive. Il est un Trebaldi et son père est Orazio Trebaldi. Il se console avec Ansea Latal. On vient le chercher pour le faire venir au palais d’Orazio. Son père a été tué par un homme mystérieux qui lui a laissé un message : « Vous êtes cinq ». Armando apprend qu’ils ne sont plus que deux : lui et Nelio. Il découvre aussi que Marie-Ange lui a fait un héritier. Ils sont donc trois ! On attendait avec impatience la suite des aventures du Scorpion. Précédemment, il avait appris qui était son père : Orazio Trebaldi. Cette nouvelle à peine digérée, son père est assassiné par un mystérieux tueur. Cosimo va aussi mourir. Il ne reste plus que deux Trebaldi : Nelio et le Scorpion. En fait, trois avec le fils d’Armando. Car le tueur a laissé un message : il en reste un autre. Il en sait autant qu’eux. Stephen Desberg, scénariste, réserve des surprises au lecteur. On est pas déçu par le scénario et le dialogues. Graphiquement, Marini se surpasse. Ses vignettes sont des peintures. Les courses-poursuites sont très réussies. Les personnages et les décors sont soignés. Les couleurs enrichissent la trame.
    Un épisode époustouflant

    Acheter :

    Laisser un commentaire