Les Chemins d’Avalon Tome 1 : Trafic de fées

Les critiques BD
  • Jarry-Achille- Gonzalbo
  • Soleil ©

  • Solen et son frère Colin se sont enfuis de l’orphelinat et ont trouvé refuge dans une maison qui semble abandonnée. Pour pouvoir subvenir à leurs besoins, Colin va chercher du travail sur les quais. Il se fait embaucher comme docker, juste pour la nuit et grâce à lui, toute l’équipe va avoir une prime ! Mais en rangeant un chargement qu’on lui a confié, il entend des bruits provenant d’une caisse et décide de l’ouvrir. Il découvre alors qu’elle contient des petites fées. Sous le choc, il se renseigne pour savoir quelle est la destination finale de ces caisses et apprend qu’elles doivent être envoyées sur une île, celle de Lord Lumbley, un personnage peu sympathique. De retour dans le vieux manoir, il parle de sa découverte à sa sœur et ils décident d’aller les délivrer. Malgré le mauvais temps, ils arrivent sur l’île mais ne sont pas au bout de leurs surprises ….

    Pendant ce temps, un cadavre est retrouvé dans les ruelles du village. Et ce n’est pas le premier ! C’est pourquoi Adam, un inspecteur venu de Londres est chargé de mener l’enquête. Les trois cadavres retrouvés ont deux choses en commun : ils étaient brûlés de l’intérieur mais n’avaient aucune blessure apparente et leurs yeux avaient été remplacés par des pierres d’obsidiennes.

    Adam empêtré dans ses propres problèmes, arrivera-t-il à échapper aux attaques des trolls et à résoudre cette affaire ? Et qu’adviendra-t-il de Solen et Colin ?

    Il y a deux histoires dans l’histoire, peut être sont-elles liées, mais il est trop tôt pour le dire.

    L’éventail des couleurs sombres utilisées ainsi qu’une touche de surnaturel en provenance directe des légendes celtes amplifient l’atmosphère de mystère qui règne dans ce tome.

    Nos jeunes héros sont bien sympathiques et attachants mais surtout sans peur.

    Adam lui est un peu pathétique mais on ne peut pas lui en vouloir car il a apparemment beaucoup souffert et a du mal à s’en remettre.

    On attend la suite.

    Acheter :

    Laisser un commentaire