golden_dogs_t1-couv

Les Golden Dogs T1 Fanny

Les critiques BD
  • Griffo Desberg
  • Le Lombard ©

  • Londres, 1820. L’attaque de carrosses réussit bien aux Black Birds qui ont pris l’habitude de fêter leurs forfaits en toute impunité dans une maison close des bas-fonds de la ville. Leur triomphe fait des envieux. Bien décidé à prendre lui aussi part à la curée, James Orwood constitue une équipe de quatre cambrioleurs dont les talents respectifs les feront voler – il en est persuadé – de succès en coups d’éclat… Prenez « From hell » pour l’ambiance et le décor. « Les Quatre de Baker Street » pour l’esprit de camaraderie et « Ocean’s eleven » pour la trame et le rythme. « Golden Dogs » est tout cela à la fois, avec une bonne dose de félonie pour couronner le tout et crisper le lecteur dès les premières pages de l’album. Après trois opus de la série « Empire USA » et les six volets du feuilleton « Sherman » à l’esthétisme rétro inoubliable, Stephen Desberg (au scénario) et Griffo (dessin) remontent ensemble le temps pour se plonger dans les quartiers mal famés de Londres au 19e siècle. L’époque choisie offre un décor idéal pour cette histoire à suspense où se mêlent enquête policière, fresque sociale et thriller psychologique. Graphiquement, Griffo s’en tire avec les honneurs. Ses décors sont lugubres à souhait et ses personnages ont des visages à faire peur (pas ceux des « Golden Dogs » plutôt attachants). Les superbes couleurs restituent l’ambiance de l’histoire.

    Un récit trépidant articulé en quatre tomes dont la sortie est prévue sur un an !

    Acheter :

    Laisser un commentaire