Les prix d’Angoulême

Actualités

Les premier prix viennent de tomber.
Le prix du meilleur album de bd revient à « Nontron du Japonais Shigeru Mizuki (Cornélius).
Les Essentiels d’Angoulême sont décernés à "Black Hole" de Charles Burns chez Delcourt ;
"Lucille" de Ludovic Debeurme chez Futuropolis ;
"Lupus" de Frederik Peeters chez Atrabile ;
"Le photographe" de Emmanuel Guibert, Didier Lefèvre, Fréderic Lemercier chez Dupuis ;
"Pourquoi j’ai tué Pierre" d’Olivier Ka & Alfred chez Delcourt.

Mais la vraie bonne surprise du moment, c’est le Prix du Patrimoine qui est donner à « Sergent La Terreur ». Il s’agit simplement de l’album que nous avions voulu soutenir à Bdtresor.(voir  les archives infos).
Publiés entre 1971 et 1973, dans le journal Pilote, les aboiements du Sergent Laterreur ont durablement impressionné les lecteurs de l’époque,la mienne,  fascinés autant par la bêtise du Sergent – et la docilité de la troupe que symbolise un énorme et unique troufion.

Comme quoi les prix d’Angoulême peuvent parfois être remis avec intelligence.

?>