Les survivants T3 Anomalies Quantiques

Les critiques BD
  • Léo
  • Dargaud ©

  • Obligés de joindre, la planète GJ347 après un accident d’un vaisseau qui avait pour but Aldébaran, douze terriens doivent survivre dans un environnement hostile. Des dissensions les poussent à se séparer. Le groupe de Manon délivre Antac, un extraterrestre félin. Antac déclare qu’il fait partie d’un groupe qui a vécu la mésaventure spatiale provoquées par des anomalies quantiques. Quatre des terriens sont frappés par les déséquilibres quantiques. En un jour, ils se trouvent projetés six ans dans le futur. Ils retrouvent leurs compagnons plus vieux qu’eux. Antac fait partie des Holorans plus aguerris et compétents scientifiquement. Ses qualités pourraient leur permettre de quitter la planète en se servant des anomalies quantiques…Ce dernier opus de la quatrième série des Mondes d’Aldébaran nous offre un univers riche et attrayant. Tout y est : narration familière, charisme des personnages et décors de science-fiction. Le saut temporel du précédent tome nous donne envie de savoir ce qu’il est arrivé aux survivants. Le scénario va lentement et fait monter le suspense. Il n’y a pas seulement des survivants terriens mais d’autres espèces. Ce qui compte, c’est le voyage. On approfondit aussi la psychologie des personnages. Tout cela marche avec le cliffhanger surprenant. On y trouve des surprises, des révélations, des rebondissements et des mystères. Le dessin de Léo est impeccable avec un nouveau bestiaire et une nouvelle faune. Les couleurs sont superbes.

    Un épisode ahurissant…

    ?>