Les Vestiges de l’aube T1 Morts en série

Les critiques BD
  • Peynet Le Tendre
  • Dargaud ©

  • Manhattan. Dans un local, Vincent Hensborn est attaché et mis en joue par le pistolet d’un inconnu. Contre sa vie, il offre une fortune car il a beaucoup d’argent. Il est gestionnaire chez Meryl Lynch. Son agresseur refuse l’argent et pointe son pistolet sur son visage. La police découvre une tête mutilée. Elle n’a aucune piste et la vie de la victime ne peut expliquer un assassinat. L’enquête est confiée au lieutenant Barry Donovan. C’est un fan de cinéma ; passion qu’il partage sur le net avec Werner von Lowinsky. Ce dernier lui propose de se voir en buvant un verre. Donovan accepte, mais il ne sait pas qui est von Lowinsky…C’est un vampire qui a traversé toutes les guerres sans occire des hommes comme lui… Le scénariste Serge Le Tendre fait ici l’adaptation très réussie d’un roman de David Khara. Le Tendre fait une mise en place dans ce premier volet d’un diptyque. On a beaucoup d’éléments pour arriver à résoudre l’énigme autour des meurtres en séries. En contrepoint, la relation entre le vampire et le lieutenant nous promet de riches moments. Donovan a vécu des choses terribles dans le passé et le vampire veut survivre, torturé parce qu’il doit tuer et que c’est contre ses principes. Mais, c’est le rôle du vampire qui crée le suspense. Graphiquement, Frédéric Peynet livre une prestation irréprochable. Son trait réaliste nous vaut des décors somptueux de la ville de New York.

    Premier volet passionnant d’un diptyque pas comme les autres…

    ?>