Livre : La Tibetière

Les critiques BD
  • Tibet
  • Le Lombard ©

  • On ne pleurera jamais assez la disparition à 78 ans de Gilbert Gascard dit Tibet. Ce n’était pas seulement le dessinateur de Chick Bill et de Ric Hochet. C’était aussi un formidable caricaturiste. Il excellait dans l’art de déformer de façon grotesque une personne par l’exagération voulue, dans une intention satirique, des traits caractéristiques du visage ou des proportions du corps. Sa première caricature a été celle de Raymond Macherot dans le journal Tintin du 10 juin 1959. Tous ses collègues y passeront… En 1970, Greg donne une forme plus attractive au journal Tintin. Les portraits de Tibet y figurent en bonne place sous le titre générique de La Tibetière. Il réalisera ainsi 400 portraits. On retrouve les grands noms du monde de la BD, du Music-Hall, du cinéma, de la politique et du sport. La caricature était le violon d’Ingres de Tibet. Il aimait capturer, puis déformer tous les visages qui lui passaient sous les yeux. Avec son inimitable ligne claire, Tibet a égayé bien des pages et noirci bien des cahiers. La réédition du Lombard permet de réaliser le talent de l’artiste qui avait su faire de cette petite récréation, un véritable rendez-vous hebdomadaire. Elle permet aussi de ressusciter une grande époque, l’époque d’une bande d’amis, toujours prompte à intégrer de nouveaux talents.

    Un ouvrage indispensable à tous les amateurs de bande dessinée…

    ?>