Image du post 500

MahoRomatic T4

Les critiques BD
  • Bunjuro Nakayama et Bow Ditama
  • Editions Ki-oon

  • Mahoro est un androïde d’élite hyper sexy  qui s’est illustré dans une guerre opposant les humains et une armée extraterrestre. Après avoir réussi sa mission, ses concepteurs lui ont proposé de choisir entre se battre encore pendant 37 jours ou de renoncer à se battre et vivre 398 jours sur Terre, au milieu des humains… Finalement, elle choisit la seconde solution. La voilà reconvertie en soubrette au service d’un jeune adolescent orphelin du nom de Suguru.

    M. Ryuga, le nouveau professeur de sciences du lycée, tout droit sorti du passé de Mahoro, a décidé de rester lui aussi vivre parmi les humains. Mais cela n’est pas du goût de Slash qui est prêt à tout faire pour se débarrasser de cet ennemi. En attendant, il s’intègre plutôt bien dans sa nouvelle vie en sauvant celle d’une élève lors d’une agression dans le parc.

    Ayant trouvé dans les affaires de Suguru le magazine confisqué et rendu par M. Ryuga, Mahoro n’a plus qu’une idée en tête : avoir de gros seins et elle est prête à tout pour y arriver.

    Suguru se demande qu’elle est la véritable raison de la mission de saint.

    Melle Shikijo et Mahoro en l’absence de Suguru, passent la soirée ensemble dans un pachinko à boire et à jouer.

    Pendant ce temps, à New York, Takanori Kanzaki journaliste japonais et William clochard de son état échangent des souvenirs sur un certain 27 octobre 1962 lorsqu’ils sont interrompus par Les Nettoyeurs envoyé par The Keeper…

    Mahoro intègre le lycée en tant qu’élève car elle a une mission à y remplir : désamorcer deux bombes. Du coup s’y fait 2 nouvelles amies : Yachan et Shiorin.

     

    Mahoro a fort à faire ! Si elle pensait couler des jours heureux et calmes sur terre, c’est raté !

    D’abord, elle tombe plus ou moins amoureuse de son patron, un jeune ado, pas tellement plus vieux qu’elle. Du coup, elle se retrouve à avoir les problèmes des jeunes filles modernes … Mais ce n’est pas tout, elle a aussi une mission à remplir, assez urgente d’ailleurs et plutôt dangereuse. Mener de front tout ça n’est pas facile mais il semblerait que Suguro veuille l’aider ! En général, on déconseille de mélanger plaisir et travail mais là, comment refuser ?

    Bref, à part cela, je pense qu’ il ne faut pas perdre de vue ce charmant M. Ryuga à qui il ne faudrait pas trop faire confiance, son obsession à vouloir faire bonne impression sur ses élèves est assez suspecte … Suite au prochain épisode.

    En tout cas, ce manga au découpage classique, est un savant mélange d’histoire à l’eau de rose et d’action. Et on attend avec impatience de voir comment va évoluer leur relation.

    Acheter :

    Laisser un commentaire