Manga BD : Wich Hunter T2

Les critiques BD
  • Cho Jung-man
  • Editions Ki-oon

  • Le temps de la paix est révolu ! Pour des raisons obscures, les sorcières ont assujetti les deux tiers du monde. Afin de contrecarrer leur désir insatiable d’hégémonie, les humains résistent et créent un groupe de combattants aux pouvoirs hors du commun : les witch hunters. Parmi les plus vaillants, il y a Tasha Godspell, un être sympa… cupide… mais sympa.

    Mountainville est rayée de la carte. Tasha doit rentrer au QG et, contrairement à son habitude, il est accompagné de Xing et Taras. Ils font alors étape à Abbol, un petit village non loin de la gare. Là, ils font la connaissance de Monica.  L’aideront-ils à faire toute la lumière sur les décès très étranges qui frappent les habitants ?

    Dans l’avenir d’un lointain passé, les sorcières ont choisi d’anéantir la terre. Pour quelles raisons ? Vous le saurez le jour où le talentueux Cho Jung-man en aura décidé ainsi. Car il y prend du plaisir le coquin a être devenu le manhwaga qu’il rêvait d’être quand, dans sa chambre d’hôpital, il dévorait tous les Dragon Ball Z. Et maintenant, qu’il est là, et malgré toute sa nostalgie pour ses parties de pêche improbables et ses soirées télé, je vous parie qu’il va nous écrire une bonne trentaine de volumes. La preuve ? Ce tome-ci par exemple : un seul combat ! Palpitant c’est certain. Ebouriffant même. Je vous le disais : prévoyez large, question place, pour tous le WH à venir. Certains esprits chagrins diront que ce shonen n’a rien de très surprenant tant les références à d’autres histoires du même style sont évidentes. Le verdict est dur. Le scénario n’est peut-être pas d’une originalité très avant-gardiste mais, il s’agit là d’un très jeune auteur très prometteur. Son enthousiasme est perceptible : ses personnages sont fouillés et son humour jubilatoire. De toute façon, il n’est rien de plus fantastique que d’assister à la transformation d’un rêve en une œuvre de création. Et puis, j’adore ses lunettes !!!

    Acheter :

    Laisser un commentaire