Manga : Japan

Les critiques BD
  • Buronson et Kentaro Miura
  • Glénat ©

  • Le yakuza, Katsuji Yashima, a tout quitté pour courtiser la femme qu’il aime jusqu’en Espagne. Suite à un tremblement de terre, ils se retrouvent propulsés avec leur compagnon d’infortune dans le futur. Passant de l’Europe du XXème siècle à un Japon post-apocalyptique rendu responsable de la catastrophe écologique par les nations étrangères, notre héros suit sa voie en défendant sa belle, son code d’honneur et l’image qu’il se fait des Japonais dans un pays devenu une colonie néo-européenne, abandonné à la barbarie et la violence par les siens.


    Japan est un one-shot de 1991 scénarisé par Buronson, le mangaka de Ken le Survivant, et dessiné par Kentaro Miura, l’auteur du cultissime Berserk. Les deux hommes ayant livré des séries phares, on pouvait donc s’attendre à une œuvre de qualité. Quelle erreur !

    Scénario, personnages et idées qu’ils véhiculent sont caricaturaux au possible. Si la dénonciation du capitalisme japonais part d’une bonne idée, le volume s’enfonce dans un patriotisme niaiseux servi par un personnage aussi monolithique de par son physique que par son mental. Ses compagnons et lui-même, aussi fouillés et complexes qu’un brin d’herbe, sont baladés sur une intrigue manichéenne qui nous amène tout naturellement à une fin téléphonée dès le premier tiers du manga.

    On pouvait espérer que les dessins, le point fort de Berserk, relèvent le niveau. Ce n’est hélas pas le cas. Si certains plans présagent du futur Kentaro Miura, le trait est en général jeune et naïf. Les arrière-plans souvent vides nuisent à l’immersion dans ce monde dur. Quant aux personnages, ils ne sont guère mieux lotis, dénués de caractères, leur expression corporelle sonne creux.

    Un manga de jeunesse à éviter donc, sauf pour les fans compréhensifs de Kentaro Miura qui souhaitent voir le chemin parcouru par leur idole.

    Acheter :

    Laisser un commentaire