Image du post 477

Manga : Le dernier Moudang T 1

Les critiques BD
  • Kim Young-Bin et Lee Sung-Gyu
  • Tokebi

  • Tout commence en Janvier 1895, quand Jung Mok, petit garçon de 10 ans issu de la classe des nobles, accompagne son père à la capitale du royaume de l’ancienne Corée connue à l’époque sous le nom de Cho-Sun où ce dernier se rend pour passer l’examen d’inspecteur royal. Mok impressionné par la grandeur de Yanghwa-Jin, regarde partout et s’émerveille de tout ! Lorsque soudain, il voit un jeune homme qui ne ressemble pas aux autres. Physiquement, il n’est pas habillé comme eux mais surtout il n’a pas de pieds ! De retour chez lui, Jung Mok tombe malade au grand désespoir de sa mère d’autant plus qu’elle ne voulait pas que son mari l’emmène avec lui et que le médecin consulté ne comprend pas ce qui arrive à cet enfant. Au cours des délires occasionnés par la fièvre, Jung Mok entend une voix et revoit l’homme mystérieux qui n’est autre qu’un fantôme et l’entraîne dans un voyage extraordinaire vers ses anges gardiens qui nous apparaissent sous la forme d’animaux, plus particulièrement de celles du taureau et du dragon. De retour dans le monde des vivants, Jung Mok devenu extralucide, n’aura de cesse, bon gré mal gré, d’intervenir pour résoudre des phénomènes liés aux esprits poussé par ce fantôme qui ne le lâche plus d’une semelle.

    Voilà un manga qui change des autres, évidemment il y a des combats mais très peu. Son sujet principal nous entraîne bien loin de ceux dont nous avons l’habitude. Il nous fait découvrir une époque différente, fin du XIXème siècle mais surtout une philosophie différente, les croyances de l’au-delà. On a parfois un peu de mal à suivre les tribulations de notre jeune héros mais c’est juste parce qu’il nous faut un petit temps d’adaptation. Tout est tellement nouveau et étrange ! Le dessin quant à lui est bien réussi : les détails sont très travaillés, les visages des personnages très expressifs, le quadrillage varié traduit bien les turbulences de l’histoire. Un début un peu brouillon mais prometteur !

    Acheter :

    Laisser un commentaire