Mangeons ! T1

Les critiques BD
  • Takada Sakka
  • Casterman ©

  • D’elle, on ne connaît rien ou presque. Cette superbe jeune femme surgit sans crier gare dans la vie des gens ordinaires qui ont pour point commun d’être agacés, écrasées parfois, par les tracas du quotidien. Jeune diplômé attendant désespérément le résultat d’un entretien d’embauche, homme hanté par le souvenir de la rupture avec sa compagne, mari torturé par sa propre infidélité…Les âmes à secourir sont légion pour celle qui pourrait être la déesse de la bonne chère. Le temps d’un repas auquel elle convie silencieusement cette galerie de personnages, elle leur redonnera le sourire, l’espoir, ou cette légèreté qu’ils ont perdue. Ses armes : une gourmandise ô combien communicative et une sensualité où se rejoignent désir et plaisir du palais, qui feront vite oublier l’incongruité de ses apparitions toujours plus hilarantes… Entre un bol de nouilles avalé goulûment dans une gargote, des fruits de mer grillés à même le bord de mer où ils ont été ramassés, un steak haché préparé avec amour à la maison, ce pendant féminin du Gourmet Solitaire de Jirô Taniguchi nous convie à un voyage gastronomique, sensuel et comique dans le paysage culinaire japonais d’aujourd’hui, et œuvre à nous rappeler que la gourmandise est peut-être le plus grand plaisir de la vie et que nous perdrions beaucoup à le bouder. Diététicienne et mangaka résidant à Tokyo, Sanko Takada débute sa carrière avec la publication de « Mangeons ! » dans le magazine Gekkan Spirits en février 2011.

    Un manga instructif et amusant à découvrir…

    ?>