Old Pa Anderson

Les critiques BD
  • Hermann et Yves H
  • Le Lombard

  • État du Mississippi, années 60. La femme d’Old Pa Anderson vient de mourir. De vieillesse, peut être, de chagrin sûrement. Le vieil homme se reproche son inattention envers sa femme et la lâcheté dont il a fait preuve huit années plus tôt quand sa fille a disparu. Mais, au Mississippi, quel enquêteur blanc perdrait son temps à chercher une fugueuse noire ? Cependant, après l’enterrement de son épouse, Old Pa apprend que la fille d’un ami aurait « vu quelque chose ». Lizzie, sa fille, aurait été contrainte par trois hommes blancs à monter dans une voiture. Parmi ces hommes figure l’employé d’un garage local. La décision d’Old Pa est prise, il n’a plus rien à perdre, il veut savoir et enterrer sa fille dignement. La chasse à la vérité est ouverte…

    Au travers de ce que l’on n’ose appeler un fait divers Yves H et son père Hermann viennent nous rappeler la monstruosité du racisme « ordinaire ». Abrogée, en 1954, par la Cour suprême la ségrégation légale a officiellement fait place au « Separate but equal », séparés mais égaux. Une égalité qui n’est que théorique, le Klu Klux Klan est là pour le rappeler.

    Dans cet ouvrage magnifiquement mis en images par Hermann, le scénario ni vraiment thriller, ni vraiment policier vaut surtout pour sa façon de poser un regard humain sur les protagonistes du drame. Une façon de participer au devoir de mémoire d’une période honteuse des États-Unis. Une page qui n’est pas encore totalement tournée comme le rappellent les récentes « bavures » policières.

    Critique de François Membre

    http://www.lelombard.com

     

    Acheter :

    Laisser un commentaire