Périco T2

Les critiques BD
  • Berthet Hautière
  • Dargaud ©

  • Joaquin et Elena sont passés aux Etats-Unis avec l’argent de Santo Trafficante. Ils sont poursuivis par les agents du président cubain, les truands de la pègre locale et la mafia. Sean, l’américain les aident et les conduit chez des amis, des trafiquants de cannabis. Ces derniers les trahissent et Joaquin fuit. Il est toujours amoureux d’Elena. Elle aime Sean qu’elle trouve plus attirant. Les tueurs les pistent avec un partenaire solide, le puissant syndicat des camionneurs américain. Jimmy Hoffa met ses camions à la recherche de la voiture des jeunes gens. Ils vont devoir défendre leur vie contre des ennemis terrifiants… Fin de ce diptyque palpitant qui a inauguré la collection Ligne Noire de Dargaud. Le premier tome est passionnant. C’est une terrible chasse à l’homme qui commence. L’ambiance est palpitante. Il y a des moments historiques importants : la révolution cubaine qui va déposer Batista et Jimmy Hoffa. Mais le dessin de Philippe Berthet est à l’envi. Le scénario de Régis Hautière est prenant. On s’immerge dans l’histoire et on en sort étourdi. Les personnages sont fascinants. Les protagonistes attachants. Périco a bien lancé la nouvelle collection

    Une course-poursuite captivante…

    ?>