R.I.P Pif Gadget

Les critiques BD
  • Collectif
  • Pirate ©

  • Lors du salon de la bd de collection qui s’est tenu à la Mairie du XIIIème arrondissement de Paris en novembre 2009, une surprise attendait les visiteurs. Plusieurs mois avant, un événement avait bouleversé le monde de la bd. Les responsables de la revue Pif Gadget arrêtaient la parution. Les raisons sont nombreuses, manque de trésorerie, mauvaise gestion, un contenu qui n’a pas su accrocher les anciens lecteurs … Pourtant les auteurs de talent étaient nombreux à collaborer. Et ce sont ces mêmes auteurs qui ont créé la surprise en vendant et en dédicaçant un recueil contenant ce qui aurait dû être le 54e numéro de Pif Gadget. Au moment de la prise de décision d’arrêt, ce numéro était prêt et cela aurait bien été dommage que le public ne puisse jamais le lire. En prime, pour compléter ce numéro 54, les auteurs ont rajouté une centaine de planches qui auraient pu être présentes dans les numéros suivants. L’ouvrage est numéroté sur 150 exemplaires et logiquement ils sont tous dédicacés. Pourtant si vous faites un tour dans des libraires Belges, notamment à Bruxelles, vous pouvez retrouver des exemplaires non numérotés avec le dos en toile. Certainement un tirage supplémentaire qui se vend autour des 50 euros. Il est difficile de classer cet ouvrage, il se trouve entre l’officiel puisque ce sont les auteurs qui ont fait les ventes et entre le pirate car ce numéro n’a pas d\’existence légale. Ce qui ne retire en rien la qualité du contenu.

    ?>