Rat’s Tome 8

Les critiques BD
  • Ptiluc
  • Les Humanïdes Associés

  • Nous voilà embarqués dans une nouvelle aventure de nos amis les rats.

    Cette fois –ci, nous les retrouvons sur un bateau à voile style galion. Mais la météo n’est pas au rendez-vous ; il pleut comme vache qui pisse et il n’y a pas un souffle de vent. Ce qui n’arrange pas leurs affaires ; la compétition pour savoir qui des rats ou des crapauds atteindra les premiers l’île tant convoitée étant toujours aussi acharnée.

    Les rats, donc, en attendant une amélioration de la météo, cherchent à se distraire. C’est alors que Marinette, la fille du chef, va faire ses débuts sur scène et leur offrir un spectacle des plus appréciés.

    De loin, les crapauds les observent ! Et lorsque les rats trouveront un début de solution à leur problème, ils n’hésiteront pas à les attaquer. Diverses espèces animales viendront porter main forte aux uns et aux autres.

    Ceci est le résumé de l’histoire si vous la lisez au premier degré. Mais il est difficile de n’y voir que ça. P\’tiluc, de son vrai nom Luc Lefèbvre, décrit de manière originale et réaliste le comportement de l\’être humain via la métaphore animale et aborde dans cet ouvrage des thèmes tels que la défense de la culture, la liberté artistique, la dominance d’une espèce (d’une race ?) sur les autres, les relations employé/patron, la révolte de l’opprimé et l’émancipation de la femme.

    Et même si tous ses animaux au premier abord ne sont pas franchement attirants, ils n’en sont pas moins attachants. Bonne lecture !

    Acheter :

    Laisser un commentaire