SPRG T1

Les critiques BD
  • Lamour Dragon Gillot
  • Casterman ©

  • Simon Munch travaille à l’anti-terrorisme. Les planques, les interrogatoires musclés, c’est pour lui ! Mais, cela ne va pas avec le fait qu’il va être père de famille. Après avoir éliminé un terroriste, il arrive à la maternité en retard ! C’est pourquoi il demande son affectation dans un autre service où il aura, théoriquement, plus de temps libre et moins de risques : le Service de Protection des Renseignements Généraux. Sa première mission : la protection d’un important dirigeant français du pétrole qui doit négocier un accord avec le pouvoir libyen. A cause des enjeux financiers, cette négociation fait des envieux aux méthodes radicales. Simon fait la surveillance de Charles Henri Grandsire et de sa famille, tous insupportables. Simon prend des mesures de protection qui irritent Grandsire. Ce dernier le trompe pour pouvoir voir sa maîtresse. On prévient Simon que deux agents libyens ont été repérés à l’école du fils de la famille… Le ton de cette nouvelle série de thriller est donné. La présentation bien gérée nous montre Simon Munch jouant son métier d’agent de protection. Dans ce premier volume, il a affaire à un contexte affairiste : le pétrole. Le scénario de Pierre Dragon et Alain Gillot est efficace. On se laisse prendre par le suspense. Les scénaristes soignent la psychologie des personnages. Cet album peut se lire en one-shot ou en épisode pilote d’une série. Le dessinateur Fred Lamour adopte une mise en scène cinématographique. Son trait réaliste va bien avec le ton urbain des événements.
    A lire d’urgence…

    ?>