Station 16

Les critiques BD
  • Hermann Yves H.
  • Le Lombard Collection Signé ©

  • 1997, en Nouvelle-Zemble, archipel russe de l’océan arctique, au-delà du 60e parallèle. Deux îles principales, une poignée d’habitants, un climat polaire… Et une patrouille militaire russe qui surveille mollement les limites de ce petit territoire interdit aux civils. Jusqu’au jour où un appel de détresse est émis par la station météo arctique 16, pourtant totalement abandonnée depuis la mort de Staline… Yves H. signe ici dans la collection Signé, qui fête ses vingt ans, un thriller fantastique aux confins de l’horreur et de l’océan arctique, bourré d’action, de suspense, d’explosions atomiques et de paradoxes spatio-temporels ! Il donne naissance à un scénario particulièrement abouti et haletant. Un voyage fantastique et de tous les extrêmes, pourtant fondé sur des faits on ne peut plus réels… Yves H. n’a pas puisé que dans son imagination pour écrire Station 16 : la Nouvelle-Zemble fut le théâtre de 1955 à 1990, de 135 explosions nucléaires soviétiques, dont 87 dans l’atmosphère. Au dessin, Hermann atteint d’époustouflants sommets graphiques. Près de 50 ans de carrière et Hermann nous surprend encore. Lui qui explore depuis longtemps le monde post-apocalyptique avec Jeremiah, n’avait pas encore eu l’occasion de saisir l’apocalypse elle-même… C’est désormais chose faite avec Station 16, qui lui offre un incroyable terrain de jeu graphique, où ses couleurs directes et son trait si personnel atteignent des sommets.

    Attention les yeux !

    Acheter :

    Laisser un commentaire