The network survival game : Duds Hunt

Non classé
  • Tetsuya Tsutsui
  • Ki-oon ©

  • Nakanishi n’a vraiment pas de chance.
    Il sort de la maison de redressement et maintenant il essaie de s’en sortir.
    Seulement son patron le déteste et ne perd aucune possibilité de le tourmenter et de le rabaisser devant tout le monde.
    Sa seule distraction c’est le net où il peut, sans avoir rien à craindre, dialoguer avec d’autres personnes.
    Un jour, une de ses connaissances anonyme du Net, à qui il raconte presque tout, lui propose de participer à un jeu où il peut se faire un maximum d’argent. La règle est simple. Il lui suffit de s’inscrire sur le Net et il reçoit par la poste un colis contenant un téléphone portable et un PDA.
    Le but est de réussir à s’emparer des portables des autres joueurs grâce au PDA qui grâce au satellite indique la position des autres joueurs. Ce qui peut paraître amusant devient rapidement morbide, car Nakanishi va rapidement comprendre que pour gagner un maximum d’argent il ne suffit pas de découvrir les autres joueurs et de leur demander gentiment leur portable.
    Il va falloir aussi jouer les durs, quitte à faire couler le sang. Nakanashi va peu à peu monter dans le classement et enfin arriver à avoir le droit de participer au grand tournoi où tous les coups sont permis, même ceux de tuer les autres joueurs.

    Ce qui est formidable dans cette histoire, c’est que les combats se déroulent dans les rues et immeubles de la ville sous les yeux incrédules des habitants.
    Nous avons de tout comme joueur, ceux qui l’ont pris à leur dépend comme un simple jeu et ceux qui comprennent rapidement qu’il n’existe pas de limite dans la façon de gagner.
    Mais le nirvana de l’histoire est certainement la conclusion et les vraies raisons de l’existence du jeu.
    Je ne peux vous en dire plus, mais je peux vous assurer que vous ne serez pas déçus.
    D’ailleurs c’est normal puisque l’auteur de ce manga n’est autre que Tetsuya Tsutsui, l’auteur qui donne une claque aux préjugés du manga.

    tous droits réservés Ki-oon – Tetsuya Tsutsui – © Mars 2005

    ?>