Tintin au Congo dans les rayons bd pour adultes

Actualités

Les librairies Borders du Royaume-Uni ont décidé de déplacer Tintin au Congo des rayons des bd pour enfants à celles des bd pour adultes après qu\’un client s\’est plaint que le livre était raciste.

Un avocat spécialisé dans les droits de la personne, David Enright, a raconté qu\’il a ouvert le livre, édité pour la première fois en 1931, et constaté qu\’il se caractérisait, selon lui, par des stéréotypes racistes.

«Le livre suggérait que les Africains étaient des sous-humains, qu\’ils étaient des imbéciles à demi-sauvages», a-t-il dit au cours d\’une entrevue téléphonique.

Le livre est le deuxième des 23 aventures de Tintin. Quelque 220 millions exemplaires de cette série ont été vendus à travers le monde. Tintin a été traduit dans 77 langues.

Depuis sa parution, plusieurs personnes ont accusé Hergé d\’avoir fait preuve de racisme. Le bédéiste a plus tard reconnu être gêné par ce livre et il l\’a expurgé des éléments les plus douteux.

Une version originale a été publiée au Royaume-Uni en 2005. Elle comportait une note d\’avertissement expliquant le contexte colonial de l\’époque où elle a été créée.

Selon M. Enright, qui dit s\’être plaint à Borders et à la Commission britannique pour l\’égalité raciale, cette note est insuffisante.

La commission appuie la démarche de M. Enright et a déclaré, par voie de communiqué que l\’ouvrage était rempli «d\’horribles préjugés raciaux».

Par ailleurs, l\’auteur français Pierre Assouline, auteur d\’une biographie d\’Hergé, rappelle sur son blogue qu\’en 1969, une revue zaïroise (ex-Congo) avait défendu Tintin en écrivant que «si certaines images caricaturales du peuple congolais données par Tintin au Congo font sourire les Blancs, elles font rire franchement les Congolais, parce que les Congolais y trouvent matière à se moquer de l\’homme blanc qui les voyait comme cela».

?>