Titan Comics 1

Comics

Les éditions Dante viennent de lancer une nouvelle revue vendue en kiosque. Le faire en période de fermeture des points de presse, de la baisse extraordinaire des ventes, c’est soit de la folie soit un pari perdu. Je tire mon chapeau quand même, je le sais par expérience, le lancement d’une revue n’a rien de facile. Donc mon approche est positive même si le reste va l’être moins. Le bon point va être le prix, 4.99 euros. Je ne connais pas le chiffre d’exemplaire en diffusion, mais il est probable que la rentabilité se porte sur quelques centimes par exemplaires, on ne gagne pas d’argent en presse. Par contre, on gagne en publicité et en visibilité. Mais pour que cela soit gagnant, il faut donner envie d’acheter la suite ou de se rendre sur le site de l’éditeur. Et là, je pense que c’est perdu. Le contenu est rétro, et normalement j’aime ce qui est ancien, comics des années 50 ou la période Lug en France. J’ai donc découvert L’agent Tonnerre, Fist of justice. Non je ne connaissais pas, il n’y a pas de honte. Et je ne le regrette pas, puisque je n’aime pas, mais alors absolument pas. L’agent Tonnerre me semble plat et je n’accroche pas aux dessins de Fist of Justice, ce qui ne vous interdit pas, à vous d’aimer bien entendu. J’avoue avoir acheté la revue, car en l’ouvrant j’ai de suite reconnu le dessin de John Byrne que l’on ne présente plus. Mais là aussi, la lecture de Danger Unlimited est une déception. Alors quoi, c’est moi qui suis trop vieux ou les planches. Avec du recul, je pense que c’est juste les histoires qui me semblent mauvaises, je vous laisse me contredire dans les commentaires si vous le voulez. Mais ce n’est pas suffisant, je suis normalement un bon client, j’aime lire et découvrir. J’ai compris en deuxième lecture pourquoi j’avais ce sentiment. Les traductions sont réellement mauvaises. Dans les mêmes bulles, on passe du passé au présent pour une même action. Cela complique la lecture. Ensuite, mais qui a fait le scannage des planches ? Ce n’est plus une qualité d’impression, mais bien de qualité d’image au départ. Il aurait fallu reprendre au minimum le texte, pour exemple dans Agents Tonnerre NoMan ! Cela donne l’impression que c’est une copie d’image du net. Idem pour Danger Unlimited de Byrne. Mais que c’est moche ! En page 54 et 56, il s’est passé quoi ? Le bas prix de vente n’est pas une excuse pour produire cela. Ou sinon on explique au lecteur. Tiens oui, à part une note du rédacteur qui tient en quelques lignes et virgules, nous n’avons rien d’autre. Un peu de texte de présentation des séries, du pourquoi de la mauvaise qualité, aurait été le bienvenu. Là on a l’impression d’un remplissage de page. Même quand j’étais peu inspiré, je mettais un dossier à lire dans mes revues. Il faut du contenu.

Bref, j’ai envie de soutenir la revue, donc je vous en parle, en espérant que cela s’améliore dans les prochains numéros, sinon, faute de vente…

 

?>