Tous les lecteurs de PIF sont orphelins

Actualités

  Le monde, le vrai monde de la BD est en deuil. Jacques Kamb est mort, parti à cause d’un vilain crabe qui n’a pas voulu le laisser tranquille. Kamb c’était, non, c’est toujours notre jeunesse à tous avec son « Dicentim », notre petit gaulois et « Couik » le volatil si drôle. Mais Jacques ce n’est pas juste un dessinateur, c’est aussi un monstre humain de gentillesse, de compréhension, de sourire … Il avait toujours du temps pour les autres. Je ne vais pas en dire plus, les hommages attendront que la tristesse laisse la place à un autre sentiment. J’ai en cette minute une pensée vers sa femme qui doit être encore plus malheureuse que nous tous et j’espère qu’elle est bien entourée.

?>