Wayne Shelton T12 No return

Les critiques BD, Non classé
  • Denayer Van Hamme
  • Dargaud ©

  • Bajzevar (Iran). Le colonel Radjavi, chef de la sécurité, interroge le docteur Nassin. Spécialiste en physique nucléaire, ce dernier s’occupe du projet Darius contre son gré. Darius concerne un centre nucléaire inconnu de tous. Radjavi conduit Nassin dans les prisons. Ce dernier reconnait les trois prisonniers pendus par des chaînes. Ces hommes l’aidaient à envoyer des rapports confidentiels aux américains. Aux Etats-Unis, dans un petit port, Wayne Shelton est invité par l’IRS à payer une énorme somme pour revenus non déclarés. Il se voit confisquer son bateau. C’est alors qu’arrive le Général Lamar de la DIA qui lui offre une porte de sortie. Il s’agit, ni plus, ni moins, d’exfiltrer d’Iran la femme du docteur Nassin, Saadia, contre rétribution… Occupé à sa tâche favorite, draguer des minettes, Wayne Shelton, l’aventurier quinquagénaire doit repartir en mission secrète. Jean Van Hamme (XIII) et Christian Denayer (Les casseurs) nous proposent un très bon récit aux multiples rebondissements où l’aventure et l’action sont très présentes. Les précédents épisodes étaient un peu faibles, mais, cette fois, Van Hamme s’est repris. Le récit est efficace et se base sur le livre « L’islam dans tous ses états, de Mahomet aux printemps arabes » de Jacques Rifflet. Il est question de fission nucléaire comme on le voit dans le très bon cliffhanger. Graphiquement, Denayer effectue un sans-fautes. Ses personnages font vrais, comme les décors. Les couleurs sont superbes.
    Un épisode haletant…

    ?>