BDM 2023-2024

Le nouveau BDM est le responsable d’une importante déception. Il ne s’agit rien de moins que le plus mauvais ouvrage de la collection. Il contient trop d’absence volontaire ou non de nouveautés comme de rééditions. Cela ne peut être que des oublis, mais bien aussi une volonté de ne pas mettre en référencement des ouvrages soit par manque de place soit pire pour ne pas les mettre en avant. Sur tous les BDM, des choix ont toujours été faits, mais cela n’a jamais été si marquant que cette année. Rien que pour cela, le BDM vient de perdre le droit de prétendre être la référence des titres de BD. La suite est encore pire, les cotations sont totalement hors sols. Que l’on soit sur du neuf ou sur du presque neuf, les différences de prix entre le BDM et la réalité dans le commerce de l’occasion et de collection dépassent largement les 50%. Il faudra bien un jour prendre en compte qu’un nouveau marché de vente existe, il porte le nom d’internet ! Et ensuite, c’est la disparition des reproductions des couvertures d’albums qui ont laissé la place aux affiches de cinémas. Ce n’est pas un dictionnaire du cinéma que j’ai acheté ! Disparut le plaisir de tourner les pages pour découvrir des couvertures récentes comme anciennes. Disparut tout court le plaisir de posséder l’ouvrage. C’est bien fini, cela sera le dernier. Et encore je ne suis pas certain de le garder, vu son inutilité vu les trop nombreuses absences de référence. Je le regrette, mais il fallait que cela soit écrit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *